Etudiant Diplômé Entreprises
Vous êtes actuellement étudiant à KEDGE
Vous êtes un diplômé et vous souhaitez...
Vous êtes une entreprise et vous souhaitez.....

Découvrez l'incroyable concept développé par Wandrille diplômé de KEDGE, sur les paris sportifs ! le 26/01/2021

Wandrille GOUBET, diplômé de KEDGE en 2020, vient de mettre au point une solution inédite pour les parieurs sportifs. House Of Bets, solution unique conceptualisée par Wandrille et son associé Mathieu, est incubée à la Business Nursery.

POUR COMMENCER, PARLEZ-NOUS DE VOTRE PARCOURS SCOLAIRE : QUELLE FORMATION AVEZ-VOUS SUIVI À KEDGE ET AVANT D'ARRIVER À KEDGE ?

Issu d'un bac ES et d'une prépa à Paris, je suis arrivé à Kedge en 2016. J'ai commencé par un an en PGE sur le campus de Bordeaux, à découvrir la ville, la région, ses plages, sa qualité de vie et j'ai adoré. Je suis parti en 2017 à Marseille pour rejoindre le Master Entrepreneuriat & Innovation. Donc j'ai eu la chance de connaitre les deux campus, les deux villes et les deux ambiances. Je dois avouer qu'une école au milieu du Parc National des Calanques c'est plutôt pas mal !

RACONTEZ-NOUS VOTRE PARCOURS UNE FOIS VOS ÉTUDES TERMINÉES : QUELS POSTES AVEZ-VOUS OCCUPÉS ? QU'EST-CE QUE CES POSTES VOUS ONT APPRIS ?

Mon parcours est un peu atypique puisque j'ai commencé à mûrir mon projet entrepreneurial dès mes années de classes préparatoires. Il est évidemment passé par plusieurs étapes avant de prendre forme et d'être ce qu'il est aujourd'hui mais je savais qu'il serait dans le milieu des paris sportifs. Il y avait une opportunité incroyable en termes de marché. Très tôt j'ai découvert le plaisir de créer, d'aller chercher soi-même ses clients, de démarcher et de proposer un service qu'un marché recherche. Une fois arrivé en école, j'ai eu la chance d'avoir accès à différents cours sur l'entrepreneuriat, l'accompagnement de plusieurs professeurs pour faire grandir ce projet et l'adapter. J'ai passé mon année de césure avec le statut d'étudiant-entrepreneur en Angleterre. Là-bas j'ai pu rencontrer divers acteurs du marché qui est bien plus développé à Londres qu'en France. J'ai rencontré différents avocats, entrepreneurs de ce secteur pour leur demander des avis, des conseils. Une fois rentré à Marseille pour ma dernière année de Master, j'ai vraiment pu me lancer entièrement dans l'entreprise. J'ai rencontré un avocat qui nous a très bien guidé pour cadrer juridiquement le projet et c'était parti !

Screen shot home page site house of bets

houseofbets.co

PARLEZ-NOUS DE VOTRE PROJET, QUI A ÉTÉ INCUBÉ PAR LA BUSINESS NURSERY.

Aujourd'hui vous avez 3 millions de parieurs en France. Plus de 90% d'entre eux sont perdants sur le long terme mais la majorité l'ignore. En effet, ils parient sur de nombreux sites Internet différents. Il y a 16 bookmakers différents en France autorisés par l'Autorité Nationale des Jeux (ANJ). C'est donc difficile de s'y retrouver entre ses paris pris chez l'un et ses paris pris chez l'autre. La seule manière possible de tenir un bilan complet de ses paris est de le faire soi-même, sur Excel ou sur certains sites qui permettent de le faire manuellement. Malheureusement ça prend un temps fou et c'est propice aux erreurs (plus ou moins volontaires). House of Bets automatise le bilan des parieurs. Très concrètement, nous établissons des connexions sécurisées avec les différents bookmakers et nous récupérons l'historique de paris des joueurs inscrits chez nous. Nous leur présentons ensuite un bilan complet, détaillé, fiable et précis sans qu'ils aient à fournir le moindre effort. En un clin d'oeil, ils savent s'ils gagnent de l'argent, s'ils en perdent. Ils connaissent leurs points forts et leurs points faibles, les sports sur lesquels ils feraient mieux d'arrêter de parier, etc. Indispensable pour progresser et vraiment prendre en main ses paris !

QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT POUR L'AVENIR ?

Le premier objectif est de devenir un incontournable des paris sportifs en France. Il faut vraiment que nous devenions un outil clef, connu des parieurs et utilisé au quotidien. Nous souhaitons également nous développer en Europe. Le marché des parieurs est en pleine expansion et la législation va dans son sens. Le Royaume-Uni est un paradis tout trouvé pour une entreprise comme la notre avec une culture du pari très développée ! Là-bas il est possible de parier sur à peu près ce que vous voulez, comme le nom du prochain enfant de la famille royale ou encore la date de la fin du monde. Les autres pays ne sont pas en reste, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne sont de belles opportunités à conquérir. Il nous faudra évidemment des moyens pour atteindre ses objectifs. Une fois notre rythme de croisière atteint en France (à l'horizon juin 2021), nous irons chercher des financements.

signature du site house of bets

EN QUOI VOTRE SCOLARITÉ À KEDGE BUSINESS SCHOOL VOUS A AIDÉ À DEVENIR CE QUE VOUS ÊTES AUJOURD'HUI, ET EN QUOI SES ENSEIGNEMENTS VOUS ONT AIDÉ DANS LE DÉVELOPPEMENT DE VOTRE PROJET ?

Kedge m'a aidé à passer un cap psychologique important. J'ai été poussé par mes professeurs pour développer cette idée, pour candidater à la Business Nursery et pour parler de tout ça. J'avais indéniablement besoin de ces conseils pour vraiment me lancer. Kedge a été également important d'un point de vue des compétences. Les différentes matières m'ont donné des bases solides pour être capable aujourd'hui de comprendre vite et bien dans de nombreux domaines. C'est indispensable d'avoir ces connaissances transversales pour gérer ses challenges du quotidien.

EN QUOI LA BUSINESS NURSERY VOUS A-T-ELLE AIDÉ DANS LA CONSTRUCTION DE VOTRE PROJET ET SA RÉUSSITE ?

La Business Nursery a mis en place des ateliers, des partenariats et une présence très importante au côté des entrepreneurs. Les différents ateliers sont très formateurs. Les intervenants ont de l'expérience, sont pédagogues et les cas pratiques nous mettent immédiatement en situation. Surtout la BN s'est très bien adaptée au Covid en étant très vite digitalisée. Je trouve ça indispensable aujourd'hui sachant qu'à notre âge nous sommes un peu plus nomades. Le défi a été brillamment relevé, bravo ! L'incubateur a été également capable de nouer d'excellents partenariats qui continuent d'ailleurs à s'améliorer. De nombreux services, logiciels sont disponibles à des tarifs extrêmement intéressants. Je peux vous dire que quand on lance un projet, ces économies et cette disponibilité font souvent la différence. J'ai vraiment l'impression qu'un écosystème s'est créé et ça ne peut qu'être positif.

SI VOUS DEVIEZ DONNER UN CONSEIL AUX DIPLÔMÉS DE KEDGE QUI AIMERAIENT FAIRE COMME VOUS, QUEL SERAIT-IL ?

Parler et être curieux. Il faut discuter de son projet, en être fier, répondre aux questions, en poser. C'est uniquement de cette manière que les idées se concrétisent et s'améliorent.

houseofbets.co facebook twitter
Retour en haut