Etudiant Diplômé Entreprises
Vous êtes actuellement étudiant à KEDGE
Vous êtes un diplômé et vous souhaitez...
Vous êtes une entreprise et vous souhaitez.....

Etudiant de l’Ecole Entrepreneuriale à KEDGE, Axel et sa SCOP développent la filière du chanvre industriel en Région PACA le 07/06/2021

Étudiant de l'Ecole Entrepreneuriale, Axel a l'opportunité grâce à KEDGE de poursuivre le développement de son projet ABC Chanvre, une entreprise de transformation de chanvre industriel, destiné au marché agro-alimentaire et cosmétique, textile, BTP et de l’énergie verte. Il nous livre ici sa vision singulière de l'entrepreneuriat.

Lancée en 2020 à Marseille, l'Ecole Entrepreneuriale est un programme donnant la possibilité à de jeunes entrepreneurs autodidactes de développer leurs idées d'entreprise. Chaque année, ce programme en 3 ans élaboré en partenariat avec la Fondation Apprentis d'Auteuil accompagne de nombreux jeunes pour la concrétisation et la mise en œuvre de leurs projets, en mettant à leur disposition un parcours spécifique pour « Apprendre à Entreprendre », un lieu unique (l’Accélérateur), et son savoir-faire, avec les spécialistes pédagogiques et les professionnels de l’Entrepreneuriat.

Axel Bougrainville est l'un d'entre eux. À KEDGE, il a trouvé un soutien de poids pour développer ses compétences managériales et entrepreneuriales. Lorsqu'il en a eu l'opportunité, rejoindre ce programme a sonné pour Axel comme une évidence : « Notre force et notre résilience se façonnent en fonction de la façon dont nous décidons d’affronter les épreuves que la vie nous amène. Elles sont susceptibles de révéler notre force et notre résilience mais ce n’est pas elles qui le feront réellement. C’est à nous de faire ce choix. Affronter et se forger par la même occasion ou faire l’autruche et se rouler en boule sous une couette. Et pour ça, il faut avoir le courage de s’écouter et de se parler franchement à soi-même pour avoir ce déclic qui va tout changer de façon irréversible. »

Il a ainsi pu poursuivre le développement de son projet : créer une entreprise de transformation de chanvre industriel, ABC Chanvre.

« Etant très proche de la nature, j’aime observer la période pendant laquelle les jeunes pousses sortent de terre et affrontent le monde. Le vent malmène les jeunes pousses sorties de terre mais le fait qu’elles résistent en bougeant, se pliant, se redressant, c’est toute cette gymnastique naturelle qui fait que la tige grossie et qu’elle devienne solide et ne plie plus sous le vent. Il en est de même pour nous, à chaque baffe de la vie, notre force et notre résilience augmentera selon notre capacité à encaisser les coups et à se relever. »

Une façon pour lui de faire un parallèle entre les difficultés que l'on peut rencontrer lors d'un projet entrepreneurial et la nature, élément central du produit qu'il souhaite développer et qui reste avant tout pour lui, une passion :

« L’entrepreneuriat est lié aujourd’hui à ma passion. Je ne travaille pas pour l’argent mais parce cela me procure de la joie et un sentiment de liberté. J’ai ce sentiment de légitimité existentielle comme dit plus haut, ce que je n’aurais jamais eu en tant que salarié. Le but de l’entrepreneuriat n’est pas me dire : "ah cool, je n'ai pas d’heures de début et de fin, je ne suis pas fliqué par un patron, je ne dois de compte à personne, etc”. Au contraire, je pense que l’on a encore plus d’obligations lorsque l’on est chef d’entreprise. Le but est plutôt de me dire : “je fais quelque chose que j’aime, et ce ne me dérange pas de me lever à 4h si je dois le faire ou encore travailler un samedi soir à 23H pendant que tout le monde fait la fête." »

Axel voit donc en l'Ecole Entrepreneuriale de KEDGE une véritable opportunité de trouver les compétences managériales et entrepreneuriales en tant qu’autodidacte pour mener à bien son projet et le pérenniser :

« L’école entrepreneuriale, c’est un énième challenge personnel : je veux mettre à l’épreuve ma stabilité et mon endurance. Je suis assez hyperactif et j’avais besoin d’une activité supplémentaire pour ne pas avoir que l’entreprise en tête. De plus, le programme dure 3 ans, donc cela va me donner un cadre pour 3 ans. Je n’ai jamais fait une année entière au lycée car je décrochais... donc je vais me tester et aller au bout de ces 3 ans pour montrer que j’en suis capable. En gros, je fais des paris avec moi-même. Mon projet d’entreprise actuel n’est que le début d’un long parcours créatif ! »

En savoir plus sur l’Ecole Entrepreneuriale ABC Chanvre sur Facebook

 

ABC Chanvre sur Instagram Suivre Axel sur Linkedin
Retour en haut