Incubée à la Business Nursery de KEDGE, la start-up Psykey révolutionne le suivi psychologique

11/03/2021
Lancée par Méryl, Psykey est une start-up incubée à la Business Nursery sur le campus de Bordeaux, visant à créer un accompagnement psychologique quotidien grâce à une application intégrant du contenu spécialisé.

Pour commencer, parlez-nous de votre parcours scolaire : quelles formations avez-vous suivi d'arriver à la Business Nursery de KEDGE ?

Je suis diplômée d'un Master 2 Psychologie Clinique et psychopathologie intégrative : examen clinique et psychothérapie à l'Université Bordeaux II

Racontez-nous votre parcours une fois vos études terminées : quels postes avez-vous occupés ? Qu'est-ce que ces postes vous ont appris ?

Actuellement Psychologue clinicienne et Psychothérapeute en cabinet libéral sur Bordeaux. Ma pratique se base sur des méthodes actualisées de la psychologie, auxquelles je me suis formée après l’obtention de mon diplôme telles que la psychothérapie EMDR, la thérapie des schémas ou encore d’acceptation et d’engagement (ACT). Je suis également Chargée de cours en psychologie dans l’enseignement supérieur pour des élèves de 1ère année et de Master.

Parlez-nous de votre projet, qui est incubé par la Business Nursery

Psykey est une application interactive permettant un accompagnement psychologique quotidien grâce à des ateliers thérapeutique et séminaire. Chaque atelier sera constitué de vidéos psychoéducatives, d’exercices thérapeutiques, de tests psychologiques, et bien d’autres. Afin de s’assurer de la bonne qualité de l’accompagnement, un entretien psychologique sera proposé à mi-parcours de chaque programme avec un professionnel référent. Il sera également possible de participer à des séminaires en petit groupe sur des thèmes spécifiques, assuré par des professionnels qualifiés sur le sujet.  Pour un suivi personnalisé, Psykey propose à ses Users d’alimenter leur propre profil et de créer leur ligne de vie. Chacun pourra répondre à des questions quotidiennes sur ses émotions, sensations et comportements, et ainsi avoir accès à ses graphiques d’évolution. De plus, cette application disposera d’un onglet d’urgence pour mieux gérer les situations difficiles dans l’instant telles que « je suis en train de faire une crise d’angoisse », « je viens de subir un évènement traumatique » … Cet outil d’accompagnement permettra à chacun de mieux se connaître et d’apprendre à mieux gérer ses difficultés de façon autonome.

Quels sont vos objectifs de développement pour l'avenir ?

Les prochaines étapes du projet sont la levée de fond pour développer l'application.

En quoi l'accompagnement proposé par la Business Nursery vous aide dans la construction et le développement de votre projet ?

La BN nous a permis de mieux structurer notre projet via trois leviers: Des ateliers spécifiques qui sont proposés sur Teams, les rencontres des professionnels et des incubés, et grâce au coach qui fournit des conseils précis sur le projet, ses limites et les étapes à suivre.

Si vous deviez donner un conseil aux diplômés ou étudiants de KEDGE qui aimeraient faire comme vous, quel serait-il ?

Le meilleur conseil que l'on puisse donner c'est de ne pas hésiter à tenter sa chance. Il ne s'est passé que deux mois entre l'idée de notre projet et les incubations, et surprise nous avons réussi... Il faut être motivé par son sujet, ne pas se décourager et oser candidater.

Autre chose à ajouter, un message à faire passer ?

J’ai remarqué que mes patients, mes élèves mais également mon entourage ne disposent pas de ces bases en psychologie et cela les rend aveugle de toutes compréhensions des situations qu’ils vivent et par conséquent, des solutions et axes de travail possible pour diminuer ces difficultés. Ce constat s’est vérifié à grande échelle lors du COVID-19 où les gens se sont retrouvés face à eux-mêmes. La situation sanitaire a permis de mettre en lumière un contraste entre le besoin de se recentrer sur soi et les lacunes des français quant à la maitrise de leur bien-être. Notre projet s'inscrit dans un vrai enjeu social et nous espérons pouvoir rapidement lever 50 000€ pour la développer et rendre la psychologie accessible au plus grand nombre.

Contacter psykey
Retour en haut