La Business Nursery de Kedge BS, signataire de la charte Sista !

08/03/2021
Créé 2018, SISTA est un collectif composé de femmes entrepreneures et investisseures ayant pour objectif de défendre et revaloriser la place des femmes dans l’entrepreneuriat, notamment dans le domaine numérique. Le constat est en effet alarmant : Seulement 7% des start-ups françaises sont dirigées par des femmes (étude StarHer & KPMG), et 88.3% des fonds déployés lors des levées sont à destination d’équipes masculines.

La charte SISTA :

Pour y remédier, SISTA a lancé, en collaboration avec La Boussole, la charte SISTA, visant à réguler l’écosystème entrepreneurial, des fonds d’investissements aux structures d’accompagnement, en identifiant les bonnes pratiques pour lutter contre les biais inconscients et permettre ainsi une mixité homme/femme accrue.

En signant la charte SISTA en septembre 2020, la Business Nursery de KEDGE s’est ainsi engagée sur les points suivants :

I.    Mesurer la part de mixité dans ses programmes d’accompagnement. II.    Appliquer des méthodes de sélection plus inclusives. III.    Favoriser la mixité dans les équipes d’accompagnement. IV.    

  1. Mesurer la part de mixité dans ses programmes d’accompagnement.
  2. Appliquer des méthodes de sélection plus inclusives.
  3. Favoriser la mixité dans les équipes d’accompagnement.
  4. Mettre à l’honneur des figures féminines inspirantes et participer à la diffusion active et au rayonnement des bonnes pratiques dans l’écosystème.

La Business Nursery a d’ores et déjà mis en œuvre ces bonnes pratiques puisque la nouvelle promotion arrivée en janvier comporte 54% de projets portés par des femmes.

Parmi ces projets, on peut notamment retrouver Keep It Clean du campus de Bordeaux et porté par Sophie Moraud, Clémence Canete, Clémence-Elina Lamat et Manon Lichiere. Elles proposent une solution adéquate pour des plages propres, dans le but de lutter contre la pollution liée au tabagisme.

Le campus de Marseille héberge COZINE, un projet porté par Sophie Vollaire-Mieral et Dimitri Mieral, qui créent des communautés de restaurants virtuels dédiés à la restauration sur commande.

Quant au campus digital, il porte dans sa promotion actuelle le projet Lox, porté par Anna Rouleau, permettant de créer de la transparence dans les livraisons et permettre de réduire les coûts de transport grâce à l'exploitation des données. Il est également important de noter que KEDGE est inscrit et représenté par Feyrouz Tripotin au CA de The Wonders, une communauté d’entrepreneuses engagées.

C’est donc une nouvelle étape qui s’inscrit dans la politique d’engagement menée par KEDGE.

Retour en haut