David Vourch

David Vourch  - KEDGE
Diplômé du PGE de Kedge et créateur de PomFeed, David Vourch, relate son expérience d’entrepreneur.

Qu’est-ce que PomFeed ?

J'ai créé une épicerie fine en ligne de produits artisanaux gastronomiques français. PomFeed est un acronyme de l’ensemble des valeurs que je souhaite véhiculer à travers cette épicerie « Produit Origine certifiée Moderne Fraîcheur Excellence Ethique Découverte ».
PomFeed propose des produits avec une origine certifiée et assure une distribution garantissant la fraîcheur et l’excellence des produits. Autre particularité du concept : l’aspect éthique. L’approvisionnement est réalisé auprès d’artisans de façon éthique c’est-à-dire en optant pour une juste redistribution des valeurs. Nous proposons tous les mois une box contenant 5 produits illustrant le savoir-faire de 5 artisans d’une même région. Nos abonnés ont ainsi l’opportunité de découvrir, au-delà du produit en lui-même, l’histoire de ces entreprises artisanales qui sont généralement des structures familiales transmises de génération en génération.

Pourquoi s’être lancé dans cette aventure ?

J’ai toujours été attiré par l’entrepreneuriat. Avant la création de Pomfeed, j’avais une autre activité dans le domaine du e-commerce : j’achetais des accessoires pour smartphones en Chine, et je les revendais directement en France. Cette première expérience a été très intéressante dans la mesure où j’ai pu mettre en application les cours théoriques suivis durant mon bachelor, enseignement qui m’a également aidé à mieux appréhender certaines situations auxquelles j’ai été confronté.
Même si cette activité était très lucrative, elle manquait de sens et d’intérêt : j’avais besoin de créer de la valeur et d’agir aussi pour les autres.

Pourquoi la gastronomie ?

L’idée m’est venue à l’esprit durant mon stage bachelor. J’ai réalisé une mission de 6 mois chez un artisan alsacien spécialisé dans la vente de produits gastronomiques. Riche de mon expérience personnelle dans la vente d’accessoires pour smartphones, j’ai préconisé la création d’un site de vente en ligne. J’ai pu mesuré l’ampleur des difficultés à gérer pour des artisans qui souhaitent développer une activité de vente à distance, contraintes auxquelles ils ne sont pas préparés.
J’ai pensé que je pouvais peut-être apporter une solution adaptée à leurs problématiques.

Votre activité est-elle une passion ou un travail ?

C’est un petit peu des deux, car quand on décide d'être entrepreneur, généralement, on s’oriente vers un domaine que l’on affectionne. C’est un travail passionnant qui n’est pas toujours facile mais qui est source de motivation.

Comment avez-vous réussi à intégrer la Business Nursery ?

J’ai la chance d’avoir été accompagné par Serge Maddalone, professeur à Kedge, qui a su me conseiller et m’aider à organiser mes idées. C’est un projet que j’avais en tête depuis un moment et que j’ai donc eu le temps de mûrir et de structurer. Je l’ai argumenté auprès d’un jury qui en a évalué la pertinence et vérifié ma motivation.

Qu’est-ce que la Business Nursery vous a apporté ?

Lorsqu’on intègre la Business Nursery, même si on a des projets qui sont tous différents les uns des autres, nous sommes généralement confrontés aux mêmes problématiques : créer son entreprise, choisir une forme juridique, déposer sa marque, trouver un expert-comptable, … C’est en cela que la Business Nursery à travers ses différents ateliers, m’a réellement apporté un soutien.

Que pouvez-vous conseiller à de jeunes entrepreneurs ?

Ne pas hésiter à discuter de son projet avec les autres parce qu’on a tous l’impression d’avoir l’idée du siècle. Avoir un autre point de vue s’avère souvent très utile car on a tendance à être la tête dans le guidon et ne pas réfléchir à certains problèmes qui paraissent évidents à d’autres.

 

Retour en haut