Théo Sudre

Théo Sudre, 20 ans et en dernière année de Bachelor, nous parle d’Immo-Pop, un projet qu’il développe en parallèle de ses études.

Choisis un travail que tu aimes, et tu n’auras pas à travailler un seul jour dans ta vie

Immo-Pop – c’est…

En quelques mots, Immo-Pop, entreprise que j’ai co-fondé en 2016, c’est : l’ensemble des services d’une agence immobilière traditionnelle, associé à la puissance d’outils digitaux et cela sans commission. Nous proposons un prix fixe de 1890€.
Peu importe le prix ou la dimension du bien, nos services sont en moyenne 15 fois moins chers que ceux de nos concurrents…

Etant encore étudiant lorsque mon idée d’Immo-pop est venue « hanter » mes journées comme mes nuits, j’ai décidé de sous-traiter le développement du site internet. Cela m’a permis de pouvoir avancer à la fois sur le développement technique d’Immo-Pop (son concept, sa mise en forme... etc.) tout en poursuivant mes études. Nous avons pu sortir une version test en Juillet 2017 (version gratuite) dans le seul but d’affiner la demande du marché, de faire connaître notre concept et de tester notre produit par les utilisateurs eux-mêmes. (Avantages / Inconvénients / Tarifications…).

Le retour :  un franc succès … pour notre plus grand bonheur. Plus de 150 biens présentés sur notre site en deux mois, une vingtaine de biens vendus par Immo-Pop sans un centime dépensé en publicité… Nous avons pu également faire économiser des centaines de milliers d’euros à des particuliers ! (Plus de 245 000€ !!!) et un retour de nos clients très positif.

Ce qui vous a poussé à vous lancer dans cette aventure ?

Depuis le collège, j’ai pu travailler dans diverses entreprises, mais cela a été compliqué et je me suis senti bridé par le manque d’autonomie que l’on me proposait. Lorsque je m’intéresse à une entreprise, je décortique son histoire, sa création, son modèle économique, son évolution dans le monde actuel, les nouvelles technologies possibles pour accroître son business plan… En réalité, je me mets dans la tête du PDG et je ne pense qu’à une seule chose : comment améliorer les procès et gagner en temps d’exécution. Que faut-il réorganiser afin de gagner en temps et permettre de développer d’autres secteurs ou renforcer des domaines qui semblent fragiles dans l’entreprise. Mais cela est bien évidemment impossible pour un étudiant n’ayant pas encore fini son cycle d’étude…

Ma grande motivation est avant tout de vouloir proposer de nouvelles alternatives sur le marché, tout en proposant aux utilisateurs une expérience enrichissante, unique, avec un business plan sérieux. De plus, et sans que cela ne soit secondaire, je suis persuadé que l’humain dans une entreprise n’est pas uniquement un élément échangeant son temps contre rémunération, mais qu’il peut être, avec des notions de management poussés, un vecteur de réussite pour l’entreprise (je suis passionné par le management horizontal). Un conseil : toujours s’entourer des meilleurs et ne pas avoir peur de devoir diriger quelqu’un qui peut être, dans un secteur, meilleur que soit !

Le point de départ de votre projet, ça a été… ?

Tout est parti d’un constat : Mauvaise image de l’agent immobilier et des tarifs pratiqués en inadéquations avec le service rendu, un marché économique tendu, des concepts innovant dans des domaines différents (Uber…) Et aucune solution sur le marché immobilier ne pouvant répondre aux contestations des utilisateurs …  je devais donc la créer !

Baigné dans l’immobilier depuis tout petit avec un père Notaire, et une mère travaillant dans un service de transaction immobilières, ce secteur me paraissait à la fois complexe et passionnant. Mais je devais en connaître le plus possible !! Des journées et semaines entières à décortiquer les sites du monde entier, les différents business modèles existants, la réussite de certain et l’échec des autres en passant par toutes les actualités adjacentes. Une solution venait de prendre forme dans ma tête. L’agence immobilière Hybride. Modèle très récent qui se développe très rapidement, chez nos voisins (USA - Angleterre - Canada…)

Une fois les idées en tête, un business plan écrit, quelques brainstormings des plus proches et un peu de folie (voir un peu beaucoup!), je me suis orienté vers les banques pour ma demande de prêt étudiant. Deux semaines plus tard, je signais avec un prestataire. Immo-pop est né !

Pour pouvoir lancer ce projet, il m’a fallu aussi réaliser de nombreuses présentations afin de lever des fonds supplémentaires :  50 000€ levés par des rencontres passionnantes et des personnes passionnées ayant envie de faire partie de l’aventure … Ensemble, nous allions redessiner l’immobilier de demain.
Afin de “rentrer dans le dur”, j’ai présenté mon concept à des agents immobiliers … OUILLE. Les provoquer pour pouvoir observer leurs retours avec comme objectif de retravailler chaque point a était éprouvant !  Expliquer à une personne ayant 15 ans d’expérience, que moi, Théo, 20 ans, vais réinventer son métier… pas facile, mais très formateur !!

Votre société aujourd'hui, c’est..

Nous sommes aujourd'hui trois à travailler sur Immo-pop et sommes fiers d’annoncer la sortie très prochainement en ligne de la Version 2 de notre site web avec de nouveaux services à venir. De plus étant une jeune entreprise dite “Startup”, cela nous permet d’avoir une agilité et une force d’innovation énorme. Imaginez Orange ou SNCF modifier un simple processus... juste impossible ! Notre structure nous offre donc l’avantage de pouvoir nous adapter très rapidement, améliorer chaque jours nos outils, nos processus ou même notre stratégie. Mais Immo-pop est encore tout jeune. D’ici quelques semaines nous lancerons officiellement notre nouvelle offre et allons devoir recruter afin de consolider nos approches marketing, Customer service, Développeurs, et business developer (profil Bac +5 pourquoi pas provenant de Kedge ).

Nous travaillons également sur une levée de fonds… enfin des tas d’idées et d’actions sont dans les « Starting Block ».

Immo-Pop - c'est une passion ou un travail ?

“Choisis un travail que tu aimes, et tu n’auras pas à travailler un seul jour dans ta vie” …. je pense que ce proverbe de Confucius réponds parfaitement à votre question.

Ce qui est avant tout une passion dans le processus de création d’entreprise, c’est l’aventure ! Il ne s’agit pas simplement de procédés à mettre en place, un management ou bien des calculs dans tous les sens. En créant une entreprise vous vivrez votre projet, et même bien plus encore. Aujourd'hui je me lève Immo-pop, je vis Immo-pop et je rêve Immo-pop. En ayant toujours en tête les risques que cela peut entraîner ! Il faut garder une idée directive dans le coin de sa tête et se donner tous les moyens possibles pour y arriver. Selon les secteurs d’activités, les notions suivantes peuvent ne pas être vraies, mais un entrepreneur est avant tout quelqu’un qui doit toucher à tout. Je n’ai jamais autant aimé relire mes cours de Kedge, je n’ai jamais autant aimé apprendre des notions jusque-là inutiles ou ennuyeuses, et je n’ai jamais autant aimé tester, échouer, et rebondir.

Bien plus qu’un travail, c’est une expérience de vie...

Pourquoi vous êtes-vous tourné vers Kedge Entrepreneurship ?

Il faut avoir conscience que l'entrepreneuriat se vit souvent seul dans ses premières temps, l’entrepreneur se trouvent généralement dans un ascenseur émotionnel. Il n’est pas rare de passer un jour d’une super bonne nouvelle, à un échec le lendemain, ou même de temps en temps à des impasses. Nos idées deviennent également confuses lorsque nous n’échangeons pas. De mon côté, j’ai beaucoup misé sur la présentation de mes idées à qui voulait bien écouter, partout, tout le temps dans l'objectif d'échanger (même s’il est difficile de présenter ses idées par peur de se les faire prendre). Mais l’échange est par nature constructif. Cependant il n’est pas toujours facile d’avoir un noyau d’amis entrepreneurs avec lequel nous allons pouvoir parler de nos idées, de nos essais, ou tout simplement un proche ayant des connaissances dans un domaine bien précis. J’avais pour objectif d’intégrer l’incubateur de Kedge : la Business Nursery. Pour cela je suis allé faire ma troisième année à Marseille, loin du cocon, mais proche du soleil.

J’avais pour objectif d’apprendre le maximum de notions avec des professionnels (souvent chef d’entreprise ou ayant une expérience dans ce contexte) et bien évidemment pour rejoindre l’incubateur “Business Nursery”.

Qu’est-ce que l’incubateur vous a le plus apporté ?

L’incubateur a été pour moi un lieu permettant de résoudre certains freins précisés ci-dessus. Pouvoir se retrouver avec un noyau d’entrepreneurs, où l’échange est présent tout le temps, prendre de l’expérience de chacun, gérer les coups durs et les joies du quotidien ! L’incubateur permet avant tout d’avoir d’un côté des professionnels permettant de répondre à tous nos problèmes, et surtout de tout horizon (Droit, Finance, Market...), ainsi qu’un groupe “d’incubés” unis, soudés, qui ne fait qu’un dans un objectif de réussite de chaque projet. De plus j’ai pu assister à des cours proposés par des professionnels. Quelle motivation lorsque nous écoutons et pouvons concrétiser les notions en direct sur nos concepts… C’est souvent très intéressant pour des étudiants qui ont passé plus de 20 ans de leur vie à faire de la théorie !

Je suis, ce qui semble plus rare, rentré dans l’incubateur avec un projet déjà concret et mis en place, mais l’incubation peut-être pour certain la meilleur solution pour tester leurs idées, se faire challenger, comprendre certaines choses. Je conseille vivement de participer aux appels à projet si vous avez un projet dans un coin de la tête, mais n'êtes pas sûr d’avoir : le temps, l’argent ou même la motivation. Motives toi, et VAS TE FAIRE INCUBER :)

Comment voyez-vous la suite ?

Nous avons beaucoup d’objectifs, mais devons privilégier certains d’entre eux. À ce jour la est de proposer un service de qualité, tout en se concentrant sur l’expérience des utilisateurs, qui est pour nous primordiale. Le problème des professionnels de l'immobilier aujourd'hui est qu’ils proposent une tarification élevée avec une expérience utilisateur non travaillée, non digitalisée. Si nous établissons un parallèle avec la profession des Taxis (avant Uber), qui souhaite aujourd'hui réserver un taxi via une centrale d’appel, ne pas savoir combien cela va coûter et surtout avoir une expérience chronophage ? Ce secteur est pour moi très proche de l’immobilier. Nous avons donc matière à faire afin de recentrer l’expérience sur L’utilisateur, UX. De plus nous souhaitons devenir l'alternative crédible dans le secteur de l’immobilier. Apporter une expérience unique, positionnée entre les sites d’annonces immobilières sans réelles fonctionnalités et les agences immobilières traditionnelles. Nous voulons que lorsque quelqu'un souhaite vendre son bien, il pense directement à Immo-pop, mais avant cela nous allons devoir nous développer sur les plus grandes villes françaises : Objectif 2019.

Immo-pop, c’est la volonté de …

Il ne faut pas oublier que ce projet est avant tout l’histoire d’une mère et de son fils ayant pour objectif commun : changer les règles de l’immobilier d’aujourd’hui, en apportant les meilleurs outils possibles au particulier, dans des conditions financières uniques.

Ce que vous conseilleriez à un jeune entrepreneur …

J’entends souvent : j’ai une super idée, mais je ne peux pas t’en parler… Même si j’ai été dans cette situation à l’origine de mon projet, par peur de me faire prendre l’idée... je me suis vite rendu compte qu’il s'agissait en réalité d’une grosse erreur. Je vous conseille tout au contraire d’en parler, de vous faire challenger, d'écouter l’ensemble des reproches et des conseils que l’on vous donnera. Dites-vous que sur 8 milliards d’habitants, surement des millions ont eu votre idée, vous êtes peut-être unique, mais d’autre le sont aussi ! Vous pensez que Airbnb était le premier à proposer ce service ? Totalement faux, des centaines d'entreprises proposaient ce service bien avant. Lorsque vous entreprendrez, à vous d’être le boss, présentant une proposition de valeur cohérente et de vous différencier en apportant en permanence un produit ou service dont les clients ont réellement besoin (ou créer le besoin). C’est sur cela que vous deviendrez unique ! Je conseillerais de ne pas foncer tête baissée. Des tas d’entreprises « meurent » car elles mettent des moyens et passent un temps fou à créer un produit dont personne ne veut. Il est aujourd'hui très facile de tester ses idées à faible coût, à l’aide d’une MVP*, de networking pro, d’incubateurs, de groupe d’échange… Alors échangez, vivez votre idée, dormez avec elle comme seul rêve possible, confrontez-vous, analysez (encore et encore), et si les retours sont positifs, si vous sentez de l'intérêt de la part de vos professeurs, des banques, de vos proches : FONCEZ. 

Découvrir le site IMMO-POP 

 

*Minimum Viable Product : produit minimum viable

Retour en haut